fbpx

Comment réaliser un montage vidéo avec Adobe Premiere Pro ?

Montage vidéo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À travers ces quelques lignes, je vais vous introduire les bases du montage sur l’un des meilleurs logiciel de montage vidéo Adobe Premiere Pro. Je vais vous aider à appréhender l’espace de travail, les différents outils ainsi que les méthodes d’organisation et de montage simple avant l’exportation finale de votre vidéo.

 

1 – Préparer son projet

Avant de vous lancer dans le grand bain, il faut vous préparer ! Avant de lancer sa recette, un cuisinier prépare ses ingrédients, et bien c’est un peu pareil avec le montage vidéo.

Préparez et organisez, dans un premier temps, vos dossiers.

Faites un dossier général portant le nom de votre projet. Créez-le dans un emplacement précis que vous retrouverez aisément, de préférence sur un disque dur externe. Le disposer sur un disque déporté permettra de ne pas saturer votre disque principal et d’utiliser convenablement toutes les performances d’Adobe Première Pro.

À l’intérieur de ce dossier, vous pourrez en créer 3 autres. Le premier que l’on nommera « Médias », qui contiendra tous les formats natifs de vos fichiers sources de votre futur montage (vidéos, photos, musique…). Un second que l’on nommera « Projet ».

Celui-ci contiendra toutes vos sauvegardes de projet, automatiques et manuelles. Et pour finir, un dernier nommé « Rendus », qui contiendra tous les fichiers d’exportations ainsi que les fichiers de prévisualisation de votre projet.

C’est une étape cruciale bien trop souvent négligée ! La préparation est nécessaire pour ancrer de bonnes habitudes dans votre workflow et cela vous permettra de ne pas vous disperser pour mieux appréhender les plus gros projets dans l’avenir.

montage vidéo

2 – Créer un nouveau projet

Dans un premier temps, ouvrez le logiciel Adobe Premiere Pro ! Jusqu’ici tout va bien !

Pour créer un nouveau projet, représentant votre « fichier de travail » réunissant les médias et éléments graphiques de votre montage vidéo, cliquez simplement sur Nouveau projet.

Une nouvelle fenêtre va s’ouvrir et il n’y aura plus qu’à déterminer la programmation avant la création de votre fichier. Préparation, organisation !

Dans un premier temps, modifiez la dénomination de votre fichier dans la première section Nom du projet. C’est le nom que portera votre fichier de montage. Exemple : projet-vidéo.prproj.

Juste en dessous, modifiez son emplacement. Vous vous souvenez des dossiers que l’on a créés à l’étape d’avant ? C’est le moment de les utiliser ! Choisissez l’emplacement de votre dossier « Projet ».

En dessous, dans l’onglet Général, vérifiez le Système de rendu sélectionné. Choisissez « Accélération GPU Mercury ». En faisant ce choix, vous optez pour l’utilisation principale de votre carte graphique et donc gagnerez en performance logiciel.

montage vidéo

Dans l’onglet Disque de travail, vérifiez les emplacements des fichiers Audio capturé, et Prévisualisation (audio et vidéo). Il faut désigner les emplacements que vous avez créés à cet effet. Pour Audio capturé, choisissez « Médias » et pour les deux emplacements de Prévisualisation choisissez « Rendus ».

Montage vidéo 

3 – Comprendre l’espace de travail

Adobe Premiere Pro est un logiciel à l’espace de travail assez impressionnant lorsque l’on n’y est pas habitué. Pas de panique ! Je vais décrypter pour vous la correspondance de chaque fenêtre pour que vous ne soyez pas perdu.

Commençons en bas à gauche de votre écran. Il s’agit du panneau d’exploration de projet (en bleu). C’est à travers cette fenêtre que vous pourrez gérer l’importation des éléments bruts de votre projet, c’est-à-dire tous les médias qui le composeront. C’est ici que s’avèrent très utiles nos fameux dossiers !

Prenez l’habitude de trier avec soin vos médias, car plus il y en aura plus il sera complexe de vous y retrouver.

Poursuivons la visite avec la fenêtre située juste à droite de celle-ci ! Il s’agit de la table de montage appelé aussi timeline (en orange). C’est ici que le montage de vos séquences va se réaliser. Vous pouvez apercevoir une séquence lorsque vous glissez un média brut sur la timeline. Cela vous donnera la zone d’affectation de votre vidéo dans le montage, son début et sa fin à travers un segment coloré.

Cette fenêtre de montage est en lien direct avec la fenêtre située juste au-dessus : le moniteur de programme (en rouge). Elle affiche l’image en temps réel défini par la tête de lecture de la timeline. Cette image vous permet d’observer le résultat visuel de votre montage en temps réel.

Enfin, le dernier panneau présent sur cette page (en haut à gauche) est le moniteur source (en vert). Cette fenêtre est dédiée au façonnage de vos médias brut. Elle permet de découper vos clips vidéo et de définir ses paramètres avant de les inclure dans votre montage. Vous pouvez y prédéfinir un début et une fin afin de n’en sélectionner qu’une partie.

montage vidéo
Espace de travail d’Adobe Premiere Pro

 

4 – Importer vos médias

Pour importer vos fichiers sources qui construiront votre montage vidéo, rendez-vous dans la fenêtre d’Exploration de projet (en bas à gauche, vous vous souvenez ?). Vous pourrez y lire « importer le média pour commencer ».

Double-cliquez simplement sur cette partie et une fenêtre de sélection s’ouvrira. Recherchez vos fichiers et vos dossiers de médias puis cliquez sur importer.

Tadaaa ! Tous vos médias et fichiers bruts sont à présent importés. C’est le moment de faire de l’ordre et d’y trier vos fichiers dans votre section de projet si ce n’est pas déjà fait.

montage vidéo
Affichage des médias importés dans le panneau d’exploration de projet

5- Comprendre la table de montage

 

Dirigeons-nous nous vers la table de montage (en bas à droite de votre écran). C’est dans cette fenêtre que vous allez intégrer vos rushs vidéo et que vous pourrez ajouter du texte, des effets et toute sorte de choses pour réaliser votre vidéo.

La table de montage se compose de plusieurs lignes qui se nomment des pistes. Si vous intégrez un son à cette table, il atterrira dans une piste audio. S’il s’agit d’un média vidéo, il atterrira dans une piste vidéo.

Et si votre fichier vidéo a également du son, alors il se décomposera en deux pistes, audio et vidéo. Simple, non ?

Sachez que lorsque deux pistes se superposent, c’est toujours la piste supérieure qui dominera l’autre, comme un système de calques qui se superposent. C’est grâce à ce système que vous pourrez intégrer du texte ou des titres sur vos vidéos sans masquer l’intégralité de vos images.

Montage vidéo
Table de montage / Timeline

 

6 – Débuter le montage de votre vidéo 

Pour commencer, choisissez le média que vous souhaitez intégrer à votre timeline au sein du panneau d’exploration. Double-cliquez dessus. Vous le verrez alors apparaitre dans le moniteur source, juste au-dessus.

C’est ici que vous pourrez façonner votre clip vidéo avant de l’insérer.

Couper un rush vidéo:

Déterminer les points d’entrée et de sortie de la vidéo (le début et la fin) grâce aux outils { et } qui se trouve en dessous de la fenêtre d’aperçu. Une fois le segment de votre média soigneusement défini nous pouvons l’insérer dans votre timeline.

Insérer un média dans la timeline:

Votre segment vidéo à insérer apparait dans votre moniteur source. Il suffit simplement de glisser-déposer ce dernier du panneau source jusqu’à la timeline. Simple ! Le média se décompose alors sur les pistes correspondantes, audio et/ou vidéo.

Déplacer les pistes dans la timeline :

Utilisez l’outil sélection, dans la barre d’outils à gauche de la timeline, puis cliquez sur la piste à déplacer. Il suffira de la glisser-déposer là où vous le désirer pour modifier son emplacement. On ne peut pas faire plus simple que cela !

Ajouter du texte :

Pour ajouter un titre ou des blocs texte à votre vidéo, sélectionnez l’outil texte dans la barre d’outils de la timeline. Cliquez sur l’écran de visualisation du moniteur de programme pour placer votre zone d’application et tapez votre texte.

Vous verrez ainsi un panneau de commande s’installer dans la fenêtre du moniteur source. C’est ici que vous pourrez modifier le corps de votre texte, sa taille, sa typo, sa graisse, sa couleur… etc. À vous de modifier tous ces paramètres afin qu’ils collent à vos envies.

Enfin, pour modifier la position de votre texte sur l’écran, utilisez l’outil sélection et déplacez en glissant le bloc texte au sein du moniteur de programme. Toujours aussi simple, non ?

Montage vidéo

Modifier le niveau sonore de vos pistes:

Pour augmenter ou réduire le volume sonore d’une piste audio, vous devez double-cliquer sur la piste en question afin qu’elle s’affiche dans le moniteur source. Aller sur Options d’effet puis Effets audio pour enfin sélectionner Niveau et modifier l’intensité en Db de votre piste.

Montage vidéo

Ajouter un effet:

Cliquez sur l’onglet Effets dans le panneau d’exploration de projet, en bas à gauche de votre écran. Vous y trouverez de nombreux effets dont un dossier d’effets et de transitions. Vous trouverez des effets préconfigurés directement dans le dossier « Préconfigurations ».

Pour en appliquer un sur votre vidéo, glissez-déposez l’effet sur la piste concernée dans la timeline. Il s’y appliquera automatiquement.

Montage vidéo

 

7 – Outils et raccourcis

Je vais maintenant vous faire un tour rapide des outils principaux de Premiere Pro. Il s’agit de ceux dont vous aurez le plus besoin pour réaliser vos montages. La plupart d’entre eux se trouvent par défaut dans la barre d’outils du logiciel à côté de la timeline mais je vais également vous donner les raccourcis clavier, associés.

Autant commencer à gagner du temps dès à présent ! Si jamais vous souhaitez modifier, ou consulter ces raccourcis, vous les trouverez en cliquant sur Adobe Premiere Pro dans la barre de menu puis sur Raccourcis clavier.

  • L’outil Cutter[ C ] : l’outil servant à découper vos clips vidéo. Grâce au cutter vous pourrez segmenter simplement vos rushs directement dans votre timeline.
  • L’outil Sélection [ V ] : vous utiliserez de façon globale cet outil pour naviguer dans votre espace de travail et réaliser vos modifications de paramètre dans tous les panneaux de commandes du logiciel.
  • Lecture / Pause [ Barre espace ]: c’est un accès simple pour mettre en lecture ou en pause votre vidéo dans le moniteur de programme ou le moniteur source.
  • L’outil Propagation ou Ondulation [ B ]: c’est un outil qui vous permet d’ajuster ou de modifier un raccord entre deux pistes sur votre timeline.
  • L’outil Zoom [ Z ]: il s’agit de l’outil permettant d’agrandir l’affichage des zones de votre timeline afin de gagner en précision pendant les modifications. En appuyant sur [ ⌥ ] ou [ Alt ] vous pouvez dézoomer.

Les raccourcis clavier vous permettent de gagner beaucoup de temps lors d’un montage, surtout lorsque les tâches sont longues et répétitives. Voici les plus utilisés :

  • Insérer un plan: [ , ] qui permet d’insérer une séquence entre deux autres dans la timeline sans les couper.
  • Écraser un plan: [ ; ] qui permet d’insérer une séquence en supprimant la séquence sur laquelle vous l’ajoutez.
  • Agrandir la timeline pour afficher tous les plans : [ ’ ] permets d’ajuster l’affichage de la timeline à l’intégralité de votre montage.
  • Agrandir une piste vidéo/audio: [⌘]+ [ + ] / diminuer : [⌘]+[ – ] ([⌘]=[Ctrl])
  • Aller à une coupe directement: [flèche du haut] et [flèche du bas] pour naviguer aisément entre les sections de la timeline
  • Magnétisme: [ S ] permet de raccorder un plan avec un autre comme un aimant.
  • Sélectionner uniquement la vidéo ou uniquement l’audio: [⌥] + [clic sur la piste]
  • Mode plein écran des fenêtres de travail : positionner le curseur sur la fenêtre + [ ù ], répéter [ ù ] pour sortir du mode.

 

8 – Exporter votre montage

Une fois que votre film est prêt et que votre montage est terminé, vous devez exporter votre projet dans un format qui peut être lu sur internet ou sur un lecteur multimédia.

Avant d’exporter, vous devez finaliser l’encodage de vos fichiers. C’est une bonne habitude de prendre en considération cette étape dès à présent afin de gagner du temps sur l’exportation lorsque vous vous frotterez à des projets de montage conséquent.

Pour cela, vous devez vous rendre dans la barre de tâche puis cliquez sur Séquence > Rendu de l’entrée à la sortie. Une fenêtre de progression va s’afficher et vous n’aurez qu’à patienter jusqu’à la fin du calcul.

Une fois l’encodage des fichiers terminé, redirigez-vous sur la barre de tâche en haut de votre écran. Cliquez sur Ficher > Exporter > Médias. Vous pouvez également utiliser un raccourci clavier (parce qu’on aime bien) qui est [⌘] + [ M ].

Un panneau de configuration apparait. Dans la liste déroulante « Format », choisissez : H.264. Dans « Préconfiguration », sélectionnez celui correspondant. De façon globale, YouTube 1080p full HD correspond à la majeure partie des vidéos à destination du web.

Cliquez sur Nom de sortie, pour modifier la dénomination de votre fichier et sélectionner l’emplacement d’exportation souhaité (souvenez-vous des dossiers qu’on a créés ensemble au début) à savoir « Rendus ».

N’oubliez pas de cocher la case « qualité de rendu maximale » pour ne pas perdre en qualité d’image puis cliquez sur Exporter.

À présent vous n’avez plus qu’à patienter jusqu’à ce que l’exportation de votre vidéo soit terminée ! Le temps d’attente peut varier en fonction de la durée, de la qualité et de la complexité des éléments montés. Vous pouvez également importer votre projet sur After Effects si vous souhaitez ajoutez des effets d’animation.

Montage vidéo
Panneau d’exportation de projet

Partagez ce post avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Souscrivez à notre Newsletter