5 conseils pour optimiser le référencement sur WordPress

référencement wordpress
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les bonnes pratiques à mettre en place en termes de référencement SEO sont nombreuses. Optimiser son référencement nécessite un travail rigoureux et surtout de longue haleine avant d’en percevoir des résultats. Certaines règles sont directement liées à la configuration de votre site WordPress ou à celles des plugins mis en place sur celui-ci pour le faire fonctionner.

Un CMS, malgré que très performant, reste capricieux et il est judicieux de s’informer sur les bonnes méthodes de configuration avant de se jeter dans la gueule du loup (ici de Google, en l’occurrence).

Pour vous venir en aide, je vais vous donner 5 conseils pour optimiser le référencement de votre site WordPress.

1er conseil : soignez vos permaliens !

Tout est dans le titre, non ? Cela paraît évident et pourtant, ce n’est pas une mince à faire. Pour faire un bref rappel, un permalien est l’URL permanente et initiale d’un article ou d’une page de votre site. Cette URL est un paramètre très important de votre positionnement sur les pages SERP.

En configuration par défaut, WordPress fait mal les choses. En effet, il crée des permaliens contenant un point d’interrogation suivi d’un numéro d’identification (une suite de chiffre désignant l’article ou la page). Cette configuration n’est pas terrible aux yeux de notre ami Google.

Pour modifier cela, il faut utiliser des permaliens lisibles. Cette typologie d’URL utilise des mots clés plutôt que des « paramètres » pour désigner vos pages. C’est quand même plus facile pour s’y retrouver !

Pour effectuer cette modification, rendez-vous sur votre tableau de bord WordPress. Dans la colonne de gauche, cliquez sur > Réglages puis > Permaliens.
6 choix d’arborescence s’offriront à vous. Vous pourrez, par exemple, choisir la structure affichant le nom de l’article.

référencement wordpress

2ème conseil : installez un plugin pour votre référencement !

Le CMS WordPress fait quand même bien les choses. Pour nous simplifier la vie, il existe ce que l’on appelle des plugins. Ce sont des extensions du système de gestion de contenu qui vous permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre site web.

Vu que nous nous intéressons au SEO dans cet article, vous le devinez, il existe des plugins pour vous aider ! Les deux plus plébiscités du marché sont Yoast SEO et Rank Math SEO. Elles forment un bon compromis entre simplicité d’utilisation et exhaustivité des fonctionnalités.

WordPress propose certains plugins plus poussés qui existent en version premium. Ils sont en général moins exhaustifs, mais plus précis sur des paramètres SEO ciblés. Sachant qu’un nombre excessif de plugins sur votre site peut le ralentir ou freiner ses performances d’affichage, nous vous conseillons d’installer un plugin complet comme Rank Math ou Yoast.

AVANT TOUTE CHOSE, veillez à avoir complètement achevé l’étape précédente. Les permaliens de base de WordPress peuvent poser problème dans la configuration de ces plugins, alors prudence, jeune padawan.

3ème conseil : ajoutez et soignez vos balises Meta !

La Meta Description, qu’est-ce que c’est ? C’est une balise HTML qui donne un résumé du contenu de la page au moteur de recherche qui indexe votre site. Elle joue un rôle majeur dans le référencement. Elle permet de présenter le contenu de votre page tant aux utilisateurs qu’aux petits robots de Google. Soigner les méta descriptions de ses pages permet d’obtenir un meilleur taux de clic ainsi que de satisfaire les bots de Google qui déteste voir ce champ vite.

Grâce à Rank Math ou Yoast (que vous devriez déjà avoir installé si vous suivez les instructions !), vous pouvez modifier ce champ et le personnaliser comme bon vous semble. Pour être optimisée, votre Meta Description doit contenir entre 275 et 300 caractères et contenir le ou les mots clés présents dans votre page.

référencement wordpress

4ème conseil : intégrez un fil d’Ariane !

Non, on ne va pas parler mythologie grecque dans ce paragraphe, mais bel et bien d’un guide d’orientation sur votre site WordPress. Dans les termes digitaux, le fil d’Ariane est une aide à la navigation qui permet de se situer sur le site web que l’on visite.

Celui qui ne s’est jamais perdu sur un site me jette la première pierre ! À l’heure où l’on peut passer du coq à l’âne en deux clics, il est nécessaire d’installer un guide permettant au visiteur de ne jamais s’égarer.

Pour cela, il est nécessaire d’installer un menu fixe, en header et/ou en footer sur chaque page de votre site. Malgré cela, Google ne pourra pas analyser avec précision quelle page/article est plus importante qu’un autre. Pour renforcer le poids de vos pages et de vos articles, il peut être intéressant d’utiliser un fil de navigation.

Si vous avez opté pour Rank Math :

Rendez-vous dans l’onglet Rank Math de votre tableau de bord WordPress. Cliquez sur > Réglages généraux puis > Fil d’Ariane. C’est ici que vous activerez et règlerez les paramètres du fil de navigation selon vos préférences. Une fois le fil d’Ariane activé, récupérez le short code qui vous permettra d’intégrer le navigateur à votre site.

< ?php

if (function_exists(‘rank_math_the_breadcrumbs’))

rank_math_the_breadcrumbs() ; ?>

 

Intégrez le code PHP dans votre thème en allant dans Apparence > Éditeur.

Placez le tout en bas du fichier d’en-tête « header.php » ou tout en haut de « page.php » ou « single.php ».

Si vous utilisez un theme builder comme Elementor, utilisez le deuxième short code présenté.

Utilisez un widget de code court sur votre page ou votre section modèle et déposez simplement le short code à l’intérieur.

Si vous avez opté pour Yoast :

La manipulation est sensiblement la même. Yoast SEO > Réglages généraux > Fil d’Ariane.

Activez le module et configurez vos préférences dans la page qui s’affiche. Il ne vous reste qu’à modifier votre thème en y insérant le code :

<php

if (function_exists(‘yoast_breadcrumb’)) {

yoast_breadcrumb(‘

‘) ;

} ?>

 

Et le tour est joué !

 

5ème conseil : créez votre sitemap

Le terme « Sitemap » peut être traduit littéralement en français par « Plan de site ». C’est un protocole destiné à faciliter l’indexation de votre site web sur les moteurs de recherche. Il se présente sous la forme d’un fichier XML et il met en place l’arborescence générale de votre site. Il hiérarchise les pages web et les informations contenues dans celle-ci afin que les petits robots des moteurs de recherche puissent cartographier rapidement l’intégralité de votre site et le reporter dans leur base de données.

Plusieurs plugins vous permettent de créer automatiquement un sitemap. Nous les avons déjà nommés un peu plus haut, nous avons Yoast SEO et Rank Math SEO pour vous aider dans cette tâche.

Si vous avez opté pour Rank Math :

Rendez-vous dans le tableau de bord de l’extension puis dans l’onglet > Assistant de configuration. Rendez-vous ensuite dans l’onglet « Plans du site ».

Sur cette page, il vous suffira d’activer la génération du plan de site XML puis d’enregistrer et de terminer la configuration générale si ce n’est pas déjà fait.

Si vous avez opté pour Yoast SEO :

La manipulation est similaire. Rendez-vous dans le menu de Yoast puis sur > Réglages généraux et enfin > Fonctionnalités. Comme pour Rank Math, il suffira d’activer le plan de site et d’enregistrer vos configurations.

référencement wordpress

Une fois que vous aurez mis en place chacun de ces paramètres, votre référencement SEO ne s’en portera que mieux ! Vous pourrez continuer cette démarche en créant un maillage interne, en créant un véritable cocon sémantique et en soignant votre expérience utilisateur en produisant un contenu de qualité.

Sachez que chaque manipulation facilitant le travail d’indexation des petits robots de Google, vous permet d’apparaitre en haut des résultats de recherche et donc d’être plus visible sur la toile.

Il faut donc soigner chaque détail pour ne pas se mettre à dos le géant californien. Les optimisations de votre référencement naturel ne se verront pas dans l’immédiat, alors notre dernier conseil sera d’être patients ! La patience est mère de sureté et cela et d’autant plus valable dans le monde du SEO.

La marche à suivre pour améliorer le référencement de votre site internet peut se décrire en seulement 4 mots :

Optimisez, patientez, analysez et recommencez.

Partagez ce post avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Souscrivez à notre Newsletter