Mise à jour iOS 14.5 : Le déclin de Facebook ads ?

la mise à jour Apple sur Facebook
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Apple et Facebook sont peut-être deux des plus grandes entreprises technologiques, mais à première vue, ils semblent très différents. Apple a réalisé la majeure partie de ses 274,5 milliards de dollars de chiffres d’affaires en 2020 avec des iPhones, des iPads, des ordinateurs Mac et des écouteurs AirPods. Facebook, quant à lui, vend peu d’appareils et a plutôt tiré la quasi-totalité de ses 85,9 milliards de dollars grâce à la publicité en ligne ciblée.

Mais il y a un domaine où ils se croisent : la vie privée des personnes qui utilisent leurs produits.

Apple vs Facebook : Deux marques, Deux visions différentes

Depuis quelques années, les deux géants s’affrontent à travers des communications interposées. Ainsi, on a Apple qui milite pour la préservation de la vie privée des utilisateurs. Tandis que Facebook se veut être le défenseur et le soutien de petits business.

Récemment Apple a publié une mise à jour pour ses iPhones et iPads qui frappe profondément le monde de la publicité. Le nouveau logiciel d’exploitation, iOS 14.5 et iPadOS 14.5, exige que les développeurs d’applications demandent explicitement l’autorisation de suivre le comportement des utilisateurs sur l’App Store d’Apple et sur Internet. Cela frappe profondément l’activité de Facebook, qui a été construite au cours de la dernière décennie sur une technologie conçue pour le faire avec ou sans le consentement des utilisateurs.

Mise à jour Apple et Facebook ads

Quelles sont les conséquences de la mise à jour Apple sur le fonctionnement de Facebook ads.

Apple a introduit dans iOS 14.3 une nouvelle section d’informations dédiées à la confidentialité dans l’AppStore appelée AppTrackingTransparencyApple attribue un identifiant unique à ses téléphones (l’IDFA) qui permet de tracker ce que vous faites sur votre iPhone.

Avec ce nouveau framework AppTrackingTransparency, une appli qui voudrait utiliser cet identifiant unique pour tracker ce que vous faites sur votre iPhone va devoir vous demander la permission de le faire.

Les développeurs d’applications seront maintenant contraints à être transparent concernant les différentes informations qu’ils peuvent collecter sur leurs utilisateurs. Facebook devra aussi recueillir le consentement de ses utilisateurs pour pouvoir les tracker comme il le faisait jusqu’à présent. La raison de la crainte est la possibilité de refus systématiques des utilisateurs iOS, par exemple 46 % des Américains possèdent un iphone.

Part des utilisateurs de smartphones utilisant un iPhone d'Apple aux États-Unis de 2014 à 2021                      Part des utilisateurs de smartphones utilisant un iPhone d’Apple aux États-Unis de 2014 à 2021

Ce changement impactera les annonceurs qui utilisent les pixels, à l’API Conversions ou à d’autres Outils Facebook Business qui optimise ou de cible des évènements issus d’un domaine web, ou d’établir des rapports sur ces évènements. Ce nouveau framework AppTrackingTransparency est entré en vigueur le 26 avril. Voici donc les conséquences que ces mesures auront sur l’activité des annonceurs.

Il y aura donc maintenant :

  • Moins de collecte de données ce qui donnera un ciblage moins précis
  • Moins de visibilité sur les conversions web ou dans des applications pour les utilisateurs d’iPhone avec donc des campagnes incomplètes
  • Peu de conversions enregistrées et moins bonne optimisation des campagnes
  • Moins de signaux pré-achats trackés ce qui réduira de la taille des audiences de retargeting
  • Et en conclusion une hausse du coût par achat.
solutions mise à jour Apple et facebook

Quelles solutions pour s’adapter ?

Facebook a dû donc prendre des mesures pour donner suite au changement de la politique de confidentialité pour les utilisateurs iOS. Les utilisateurs sur iOS 14.5 sont opt-out par défaut et seul l’événement fixé en haut de la liste des huit événements prioritaires et tracké. Des modèles statistiques sont utilisées pour compenser les pertes de données en provenance des utilisateurs iOS 14.5.

Il reste maintenant des actions à mener en fonctions du type d’annonceur que vous êtes.

Pour les annonceurs qui font des campagnes Web :

  • Vérification du domaine :
  1. Pour cela il faut rentrer dans Facebook business
  2. « paramètres d’entreprise »
  3. « brand safety »
  4. « domaines »
  5. « ajouter »
  6. « entrer le nom du domaine »,
  7. vous avez par la suite le choix entre l’enregistrement txtdns ou l’apport d’un fichier HTML sur votre site.
  • Gestion des événements :

Facebook a désormais mis en place une limite de huit évènements de conversion par nom de domaine ; Incluant tous les évènements standards, personnalisés ou les conversions personnalisées paramétrés dans votre gestionnaire d’évènements. 

Dans un premier temps ils sont d’abord choisis automatiquement par le système puis vous avez la possibilité de les choisir ainsi que de fixer les ordres de priorités vous-mêmes dans les paramètres. 

Les ensembles de publicités qui optimisent pour des évènements au-delà des huit choisis en priorité sont mis en pause automatiquement. Si un utilisateur déclenche plusieurs évènements, seul l’évènement avec le plus haut niveau de priorité sera rapporté par le pixel.

Pour les annonceurs d’application :

  • La première étape est de faire la mise à jour 8.1 du SDK Facebook pour iOS afin de pouvoir prendre en charge iOS 14.5.
  • L’application n’est associable qu’à un seul compte publicitaire.
  • Il faut maintenant créer des campagnes d’installations d’applications (neuf campagnes max en simultanées, cinq ensembles de publicités par campagne)
  • Après publication, les campagnes iOS 14 ne peuvent pas être interrompues.

sources : Facebook

Partagez ce post avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Souscrivez à notre Newsletter