fbpx

Le masque connecté : le nouveau concept de Xiaomi

Masque connecté
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Face à l’évènement inédit que connait le monde entier ces derniers mois, certaines entreprises ont décidé de faire valoir leurs compétences au travers de nouvelles technologies en facilitant notre quotidien « post-épidémie ».

C’est le cas du constructeur chinois Xiaomi dont la pandémie de Covid-19 et la pollution urbaine ont inspiré la confection d’un masque connecté, le Smart Mask.

Un masque pour une demande devenue mondiale

Sachez que l’entreprise Xiaomi n’est pas qu’un constructeur de smartphones concurrent de Samsung, Apple ou encore Huawei. En effet, le groupe chinois fabrique une quantité d’autres équipements électroniques et accessoires visant le grand public.

Nous pouvons citer par exemple les équipements pour l’univers des jeux vidéo, les écouteurs sans-fil, les trottinettes électriques, et même les objets connectés pour la maison tels que des caméras connectées. L’entreprise Xiaomi a déjà un pied dans chaque sous-branche du high-tech et maitrise de nombreux domaines.

Le nouveau produit en vue d’être proposé par la firme risque d’asseoir encore plus la notoriété de leurs objets connectés.

masque connecté

En effet, les masques antipollution ainsi que les masques chirurgicaux en cas d’épidémie, sont monnaie courante sur le continent asiatique. Cette popularité s’étend désormais sur le monde entier en raison de la pandémie de coronavirus qui touche notre planète.

Pour répondre à cette nouvelle demande, Xiaomi se lance dans un projet de masque connecté à notre smartphone, capable de mesurer la qualité de l’air.

Il faut savoir que le fabricant chinois n’est pas à son coup d’essai. En effet, depuis début 2019, Xiaomi propose un masque baptisé le Mi AirPOP PM2.5 disponible uniquement en Asie. Ce masque est équipé de quatre couches de filtres qui aident à combattre la poussière et les particules fines polluantes, y compris certains agents pathogènes, pollens et gaz d’échappement.

Le port du masque étant devenu obligatoire dans une typologie de lieux à travers le globe, ce type de produit permettrait d’améliorer nettement notre confort de vie.

 

Le masque connecté : un outil de santé innovant

D’après les bribes d’informations laissées par le dépôt de brevet du constructeur nippon, la technologie mise au service de ce nouveau produit est beaucoup plus poussée que celle déjà présente sur le marché.

Ce concept de masque connecté contient un processeur qui récolte et analyse les données d’une multitude de capteurs pour les envoyer à une application sur notre smartphone.

Cette technologie devrait être dans la capacité de mesurer la qualité de l’air. En plus de posséder un filtre électronique à particule fine, ce masque serait en mesure de quantifier la masse de polluant absorbée par nos poumons et de nous avertir en cas de réduction de leurs performances.

masque connecté

Le brevet de Xiaomi indique la présence d’autres technologies telles que des accéléromètres ou encore des gyroscopes qui permettraient de déterminer si le porteur du masque est en déplacement.

Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas là d’un simple masque chirurgical, mais d’un véritable masque connecté, équipé d’un système de filtration d’air alimenté par des batteries. Une véritable révolution !

Le masque connecté de Xiaomi, sera orienté autour de la santé respiratoire et du bien-être de ses porteurs. Cela pourrait s’apparenter à certaines montres équipées de système ECG pour les personnes atteintes de problèmes cardiovasculaires ou encore de glucomètre pour les personnes diabétiques. Ce masque connecté pourrait être un réel indicateur de performances respiratoire pour les personnes atteintes de déficiences pulmonaires.

Ce masque devrait améliorer considérablement la qualité de vie des habitants de zone où l’air est très pollué. Cependant, le dispositif de capteur ne sera pas en mesure de détecter les virus présents dans l’air.

masque connecté

Le masque connecté que prépare Xiaomi n’est pour l’heure, qu’en phase de développement. Seul un brevet déposé par la firme et repéré dans la base américaine USPTO, démontre le travail sur ce concept.

L’envergure du travail réalisé par les ingénieurs de la firme nippone, laisse envisager un futur très connecté, mais aussi très orienté sécurité et bien-être. Après la crise sanitaire que nous traversons, le calendrier de Xiaomi sur ce projet pourrait prétendre à être bousculé afin d’en accélérer la mise sur le marché, mais nous n’avons aucune information l’affirmant pour le moment.

Partagez ce post avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Commentaires récents

Souscrivez à notre Newsletter